Les signes de présence de cafards dans votre maison

4 signaux qui doivent vous alerter sur la présence de cafards dans votre maison

Les cafards sont les plus actifs la nuit, faisant de la blatte un insecte nocturne. Les cafards préfèrent se cacher et vivre dans des endroits sombres et humides dans toute la maison. Des endroits tels que votre réfrigérateur, votre évier et d’autres gros appareils électroménagers ont tendance à attirer les blattes et, grâce à leur capacité à aplatir leur corps dans de petites zones, vous pouvez également trouver des cafards dans les fissures de vos murs. Apprenez à repérer des signes indéniables de blattes et à protéger votre maison et votre famille contre les maladies et les infestations. Plus un spécialiste de la lutte antiparasitaire peut pénétrer rapidement et s'attaquer au problème, plus vite vous pouvez reprendre le contrôle de votre propre maison et de votre bien-être. Voici les quatre premiers signes de cafards que vous devez connaître :

Constater directement un cafard

Le signe le plus évident que vous avez un problème de cafard est d’en voir un. Le meilleur moment pour repérer les cafards est la nuit car ce sont des insectes nocturnes. Vous les verrez généralement se disperser après avoir pénétré dans une pièce et allumé une lumière. Si vous remarquez des cafards pendant la journée, cela peut signifier que l'infestation se poursuit depuis un certain temps ou qu'elle a progressé au point où des mesures drastiques doivent être prises immédiatement. Si possible, les cafards restent cachés pendant la journée, mais le surpeuplement et le manque de sources de nourriture peuvent les amener à affronter la lumière du jour pour survivre. Bien sûr, vous trouverez également des cafards morts dans les zones où ils se cachent, car l'infestation ne représente qu'une partie de leur cycle naturel de vie et de mort. Les cafards morts ne sont pas un signe certain de la fin de l'infestation, mais ils sont plus susceptibles de persister.

Repérer des déjections (excréments) de cafards

Les cafards mangent tout, des matières végétales à la nourriture, aux cellules mortes de la peau, aux ordures et même aux excréments, mais leur métabolisme élevé transforme cet appétit en un des signes les plus révélateurs des cafards : une quantité considérable de crottes de cafards. Selon quel type de cafard vous avez affaire (par exemple : blatte germanique, cafards à bandes brunes, etc.), ainsi que la taille et le niveau d'infestation, l'apparence des fèces des cafards peut varier de minuscules taches de poivre aux taches brunes sur le marc de café aux pastilles ovales. Une grande quantité de matières fécales dans un endroit assez visible peut être un bon indicateur d'une infestation de gros cafards. Vérifiez derrière la cuisinière et le réfrigérateur, ainsi que tous les éviers, garde-manger, placards et autres zones de stockage des aliments dans votre maison. Si vous apercevez une quantité importante de matières fécales, vous savez que la zone est très fréquentée pour les cafards, alors coupez les sources de nourriture et d’eau à proximité.

Trouver des œufs de cafards ou des bébés cafards

Les infestations continuent de croître parce que les cafards sont des reproducteurs agressifs. Bien que ce soit une mauvaise nouvelle pour votre maison, c'est une bonne nouvelle pour trouver des preuves de cafards. Les cafards ne pondent pas d'œufs singuliers - ils produisent des oothèques. Les oothèques sont des boyaux oblongs et bruns qui abritent de nombreux œufs. Lorsque les œufs de cafards éclosent, les oothèques sont laissées pour compte, fournissant des preuves indéniables que les cafards ont pris goût à votre maison et ne prévoient pas partir seuls. Parfois, vous pouvez trouver des oothèques avec des œufs non éclos encore à l'intérieur, mais la plupart des cafards «collent» les oothèques aux endroits abrités où les humains et les pesticides bricoleurs ont du mal à atteindre. Alors que la plupart des espèces de cafards domestiques aux États-Unis produisent des oothèques avec seulement 10 à 20 œufs à l'intérieur, l'envahisseur le plus commun, le cafard allemand, produit une oothèque contenant jusqu'à 50 œufs à l'intérieur. Cette mère particulièrement protectrice porte autour de l’ootheca du cafard allemand jusqu’à ce que les œufs soient prêts à éclore, ce qui rend encore plus difficile le repérage ou l’élimination qu’avec les autres espèces. Rechercher des oothèques pleines ou épuisées dans les garde-manger, derrière les meubles, entre les fissures du mur, dans les livres et dans d'autres zones étroites et protégées.

Sentir les cafards

Enfin, les cafards peuvent produire une odeur piquante et de moisi qui s’aggrave au fur et à mesure que l’infestation se poursuit. Cette odeur huileuse peut provenir d'un grand nombre de cafards, mais un seul cafard allemand peut produire cette odeur par lui-même. Il y a aussi des odeurs provenant des cafards morts, car de l'acide oléique est produit pendant la décomposition. Les odeurs de cafard persistent dans l'air et peuvent même affecter le goût des aliments.

Ce ne sont pas les seuls signes de cafards que vous pourriez trouver, mais ce sont quatre des meilleurs indicateurs que votre maison est en présence d’un ennemi redoutable : le cafard. Obtenez un allié implacable de votre côté en cherchant le meilleur professionnel sur SOLUCLICK au premier signe de cafards.